Jean Zay : Vivre et mourir pour la République

Pascal OryPascal ORY est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Panthéon-Sorbonne. Il est l’un des plus meilleurs spécialistes de l’histoire politique et culturelle de la France contemporaine.

Ses travaux l’ont conduit initialement à s’intéresser à la France des années quarante : Les collaborateurs (Seuil 1977). Il a ensuite fait porter sa réflexion sur la vie culturelle en France au cours des années 1930 : une biographie de Paul Nizan (Ramsay 1980), puis surtout une thèse sur la politique culturelle du Front populaire, publiée sous le titre «  La belle illusion » (Plon 1994, réédition en poche en 2016 chez Biblis). Plus récemment, il vient de publier un ouvrage de réflexion politique sur la question du populisme « Peuple souverain ». De la révolution populaire à la radicalité populiste Collection Le Débat, Gallimard 2017).

Ses centres d’intérêt le portent vers bien d’autres domaines : la bande dessinée, dont il tient une chronique mensuelle pour le magazine L’Histoire, le cinéma, la littérature. Il est un collaborateur régulier de France Culture, écrit des chroniques pour certains journaux, par exemple La Montagne. C’est donc au double titre d’historien et de président de l’association des amis de Jean Zay qu’il vient vendredi 21 juin 2019 à 15h à la salle des fêtes de Vichy présenter une conférence intitulée :

Jean Zay : Vivre et mourir pour la République

Jean Zay : Vivre et mourir pour la République - Pascal OryJean Zay fut, trois années durant, le plus important ministre de l’Éducation nationale de la République française après Jules Ferry, l’initiateur, aussi, du passage de l’ère des « Beaux-arts » à celle de la « Culture ».

Ce fut, par cela même, un grand républicain, attaché à la démocratie libérale et à la laïcité, le leader de la « résistance » à Hitler au sein du gouvernement français et, sous le régime du maréchal Pétain, un martyr de la liberté et un écrivain remarquable, par son livre posthume « Souvenirs et solitude ».

Tant de qualités auraient dû lui valoir dès la Libération un hommage grandiose. On expliquera pourquoi il a fallu plus de deux générations pour que la société française le saluât enfin à la mesure de ce qu’il méritait.

Si vous voulez participer à cette conférence, vous voudrez bien remplir le formulaire d’inscription et le renvoyer correctement rempli à l’attention du CIERV – Michel Promérat – 20 rue de la Croix de Pierre – 03200 Le Vernet.

Laisser un commentaire

Fermer le menu