Accueil

Le Centre International d’Études et de Recherches de Vichy (CIERV) sur l’histoire de la France de 1939 à 1945 a récemment été créé à l’initiative de Paul Péronnet et de quelques habitants de l’agglomération de Vichy. Nous travaillons aussi bien avec des historiens français qu’avec des correspondants internationaux spécialistes de cette période de notre histoire.
Grâce à ce site, vous allez pouvoir suivre toutes les actualités de l’association, les conférences passées et à venir. Vous aurez la possibilité d’accéder à des articles de presse pouvant vous informer sur la période que nous traitons mais aussi sur les Rencontres organisées par le CIERV.

Présentation de l’association

Jacques Thierry président de l’association

Le Centre international d’Etudes et de Recherches de Vichy (CIERV) trouve son origine dans la publication de l’arrêté gouvernemental du 24 décembre 2015 portant ouverture des archives relatives à la Seconde Guerre mondiale. Cette décision, attendue de longue date, offre désormais la possibilité à tous les chercheurs, qu’ils soient ou non universitaires, la possibilité d’accéder à l’ensemble des documents déposés dans les archives publiques et notamment celles concernant le gouvernement de l’Etat français, installé à Vichy en juin 1940.

Aussi, un groupe d’habitants de Vichy et de sa région, constatant que la connaissance par le grand public de cette période complexe demeure à la fois incomplète et encombrée d’idées reçues, a pris l’initiative de constituer en mars 2016 une association (loi de 1901) afin de diffuser les résultats des recherches nombreuses et riches conduites depuis plusieurs décennies par les chercheurs, mais parfois limitées à un public universitaire. Ce faisant, le CIERV souhaite contribuer, sans tabous et de façon raisonnée,  à faire progresser la connaissance de la période, mais également faciliter son inscription apaisée dans la mémoire nationale et locale afin que, pour paraphraser Henry Rousso, ce passé douloureux finisse par passer.

Il a semblé aux initiateurs de la création de cette association que, s’agissant notamment de la partie de l’histoire nationale qui s’est déroulée à Vichy, il eût été peu judicieux que ce centre de recherches ait son siège ailleurs que dans cette ville. Il répond sans aucun doute à une attente et une demande sociale.

Principes

  • Le CIERV se veut totalement apolitique. Il n’est lié à aucune sensibilité philosophique, religieuse ou politique.
  • Il vise à rassembler et non à exclure. Son objectif et d’organiser, à propos de sujets complexes et parfois polémiques, un débat apaisé, croisant des regards divers, français et étrangers, afin d’aboutir à une analyse raisonnée et fondée scientifiquement.
  • Pour ce faire, il s’appuie sur le concours d’universitaires, présents dans son conseil d’administration et sur un conseil scientifique, présidée par Monsieur Mathias Bernard, professeur d’histoire contemporaine et président de l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.
  • Toutefois, le CIERV n’entend pas limiter son public au seul champ universitaire. Du fait même de son origine et de son caractère associatif, il est ouvert à tous les publics.